Qu’est ce qu’une maison autonome

Une maison autonome est une habitation qui est totalement indépendantes des réseaux d’eau, d’éléctricité, de gazs publiques. Ces maisons dépendent donc uniquement d’elles-mêmes pour le chauffage, la climatisation, l’électricité, etc. Chaque maison autonome peut être configurée différemment en fonction de son climat, de son emplacement, et des besoins et désirs du propriétaire.

Systèmes utilisés dans les maisons autonomes

Les foyers autonomes peuvent utiliser plusieurs types de systèmes . Leur configuration est souvent décidée en fonction du site sur lequel la maison est construite.

Chauffage et refroidissement

Chauffer et refroidir une maison autonome peut signifier utiliser plusieurs systèmes différents combinés les uns aux autres. Par exemple, le chauffage et le refroidissement géothermiques peuvent être combinés avec des panneaux solaires sur le toit.

  • Chauffage solaire : Chauffer une maison à l’aide de l’énergie solaire consiste à s’assurer que les panneaux solaires du toit ont un accès libre aux rayons du soleil, en particulier l’angle du soleil pendant les mois les plus froids de l’année. Cela est généralement combiné à d’autres méthodes de chauffage, telles que des fenêtres placées de manière à capter le soleil pendant les mois les plus froids et des mécanismes de distribution comme la conduction, qui permet de transférer la chaleur dans la maison. Cliquer ici pour en savoir plus sur les avantages et inconvénients de cette technologie.
  • Isolation : De nombreuses maisons autonomes reposent sur une forte isolation combinée à un environnement étanche qui ne permet pas le transfert d’air entre l’extérieur et l’intérieur, ce qui permet à l’intérieur de rester à une température plus confortable toute l’année.
  • Chauffage et refroidissement passifs : Le chauffage passif utilise des fenêtres bien placées et une isolation épaisse pour chauffer la maison en combinant la lumière du soleil et la chaleur du corps. Des auvents bien placés aident à faire rebondir le soleil sur la maison par temps chaud, et le bon positionnement du site permet de s’assurer que la maison reçoit la bonne quantité d’air et de lumière.

Éclairage

Si la lumière peut être générée par l’utilisation de l’électricité, certaines maisons autonomes utilisent également l’éclairage passif. L’éclairage passif consiste à concevoir votre maison de manière à ce que les fenêtres placées stratégiquement captent la lumière du jour lorsque le soleil se déplace dans le ciel, ce qui permet d’éclairer votre maison pendant la journée sans énergie supplémentaire.

D’autres systèmes d’éclairage utilisent des lumières LED alimentées par l’énergie solaire, hydraulique ou éolienne ; les lumières LED dégagent moins de chaleur, ce qui empêche également la maison de surchauffer.

Électricité

La production d’énergie photovoltaïque est fréquemment utilisée dans les maisons autonomes, et pas seulement pour le chauffage. Combinées à d’autres systèmes tels que les éoliennes, les systèmes géothermiques et les turbines hydrauliques qui produisent de l’énergie à partir de la chute de l’eau, certaines maisons autonomes sont en fait capables de réinjecter de l’énergie dans le réseau après s’être occupées de leurs propres besoins.

Besoins en eau

De nombreuses maisons autosuffisantes contiennent également des jardins hydroponiques, ou bien elles peuvent compter sur des méthodes autosuffisantes pour aider à arroser l’herbe et s’occuper d’autres besoins en eau non potable, comme la chasse d’eau des toilettes.

Si un puits est idéal pour l’eau potable et l’eau de baignade s’il peut être creusé sur place, un moyen de compléter vos besoins en eau pour toutes les utilisations non potables est de collecter, stocker et réutiliser l’eau de pluie.

Autres caractéristiques des foyers autonomes

Outre les nombreux types de systèmes utilisés dans ces types de maisons, leur construction doit faire l’objet d’une planification minutieuse.

Emplacement de la maison

L’emplacement de la maison est presque aussi important que les systèmes conçus pour fonctionner avec elle. Les maisons autosuffisantes qui utilisent l’énergie solaire doivent être positionnées de manière à ce que les rayons du soleil puissent être captés efficacement. Les maisons qui utilisent l’énergie éolienne ou qui sont conçues de manière passive doivent également tenir compte du climat qui les entoure.

Utiliser la terre

Certaines maisons autonomes et passives autonomes utilisent la régulation naturelle de la température qui se trouve sous la surface de la terre. Certaines maisons sont enterrées ou partiellement enterrées sous la terre pour aider à maintenir une température constante sans avoir besoin d’énergie pour la chauffer ou la refroidir.

Aménagement interieur

Certaines maisons passives utilisent la chaleur du corps de l’occupant pour chauffer les pièces. Ces maisons sont souvent conçues avec un aménagement intérieur qui aide à capter la chaleur corporelle lorsque les occupants montent et descendent les escaliers ou traversent la maison.

Vivre de manière autonome

Les maisons autonomes gagnent en attrait alors que les factures d’énergie continuent de grimper. Si vous envisagez de construire une nouvelle maison, envisagez d’étudier une maison ayant des caractéristiques d’autonomie et voyez ce que vous pouvez créer.