Maison en bois – caractéristiques et avantages

Les maisons en bois sont des maisons plus écologiques et économiques, faites de matériaux non pétroliers et biodégradables.
Elles sont également plus écologiques et plus économiques que les maisons traditionnelles en brique et en béton. Le bois ne fait pas seulement partie de la nature, mais son utilisation est bénéfique pour l’environnement. Les matériaux naturels, non dérivés du pétrole, recyclables et biodégradables, sont ceux qui composent ce type de logement, qui peut également être appelée “maison écologique”.

Lorsqu’ils sont utilisés pour la construction durable, les bois sont certifiés et proviennent d’abattages responsables : les fabricants plantent de nouveaux arbres pour chaque arbre abattu. Pour protéger notre planète, il est essentiel de maintenir cet équilibre.

Enfin, la construction en bois nécessite moins d’énergie, a un impact environnemental plus faible et une empreinte carbone plus réduite que la construction conventionnelle.

Construction durable : Types de maisons en bois

En troncs d’arbre : construit ou montée directement sur la parcelle et les troncs sont utilisés pour lui donner un aspect final caractéristique. Ce système a pour avantage que l’épaisseur du bois agit comme un merveilleux régulateur de l’humidité et de la température intérieure. Il est possible d’utiliser des rondins carrés, qui s’adaptent mieux.

Maison en tronc
Maison en tronc

En charpente lourde : Ce sont des structures sensiblement plus complexe ; des assemblages entre les poutres de bois sont réalisés et cela permet de monter de grandes verrières.
En charpente légère : C’est le style le plus utilisé et celui qui est notamment utilisé pour les maisons canadiennes. Un grand nombre de petits éléments sont utilisés pour faciliter la modulation, l’interchangeabilité et la préfabrication.

Maison en charpente légère
Maison en charpente légère

Maisons mobiles : Ce sont des maisons assemblées en usine et transportées en très grandes pièces jusqu’au lieu final. Selon la taille finale de la maison, il peut s’agir d’une ou de plusieurs pièces. Les murs peuvent être en bois apparent ou avec d’autres types de revêtement.

Avantages des maisons en bois


Le bois n’est pas un pont thermique, mais un isolant. Il garde donc la maison fraîche en été et chaude en hiver (ce qui signifie une plus grande efficacité énergétique, jusqu’à ce qu’il puisse atteindre la certification A), ce qui en fait un type de construction plus durable.

On estime qu’il y a une économie de 50 à 60 % par an pour le chauffage et la climatisation.

Dans le cas des maisons canadiennes, les murs comportent un matériau qui, en plus d’isoler des bruits extérieurs, contribue également à maintenir la température : il peut s’agir de laine de roche, de laine de mouton, de coton recyclé… tous des matériaux écologiques, avec 0 produit pétrolier.

Les matériaux utilisés pour le revêtement peuvent aller du bois pressé à la pierre naturelle, en passant par la pierre artificielle, le carrelage, l’ardoise… minimisant ainsi l’entretien de la construction.

Enfin, elles sont construites rapidement et sont jusqu’à 30% moins chères que les maisons ordinaires en brique et en béton.

Inconvénients des maisons en bois


Veillez toujours à ce que le matériel soit en parfait état : attention aux bois trop humides qui peuvent contenir de la pourriture.

Certains insectes, tels que les termites ou les coléoptères, peuvent causer des dégâts en perçant des trous dans le bois, limitant ainsi la durée de vie de votre maison, ou rendant nécessaire sa réfection.

Quant à l’entretien, il doit être vérifié de temps en temps, car il peut nécessiter une peinture extérieure, le colmatage des trous, etc.

Ce type de construction n’est pas adapté à toutes les population, tant en raison des matériaux utilisés que de l’espace nécessaire à la construction.

Construction durable : faux mythes sur les maisons en bois


Durabilité : Les maisons en bois ont la réputation d’avoir une durée de vie inférieure à 50 ans. Or, et notamment dans les pays d’Europe du Nord, on trouve des maisons en bois habitées depuis plus de 200 ans.

Les incendies : Ce qui provoque généralement un incendie dans une maison se trouve à l’intérieur : un mégot de cigarette mal éteint, un court-circuit … et ce qui brûle, ce sont les objets à l’intérieur, donc le risque d’incendie est le même. S’il n’est pas éteint rapidement, le bois brûle, mais très lentement.

Compte tenu des économies d’énergie, des matériaux recyclables et de la différence de prix qu’ils représentent par rapport aux maisons ordinaires, n’est-ce pas une option à envisager ?