Le parquet flottant – tout savoir sur ce revêtement tendance

Lorsqu’il s’agit de décorer une maison, ou n’importe quelle pièce de celle-ci, l’image donnée par le sol devient de plus en plus importante, déterminant l’atmosphère que vous voulez donner à la maison.

Le choix d’un parquet flottant donne une image de qualité à la pièce en particulier et à la maison en général. Ces dernières années, il est devenu un matériau largement utilisé dans les foyers et sur les lieux de travail, en raison de son aspect nouveau et moderne, de son apparence agréable, de la simplicité de son installation et de son faible coût.


Quelles sont les caractéristiques principales du parquet flottant?


Tout d’abord, le parquet est dit “flottant” car les lames sont assemblées sur un isolant et jamais au sol. Le principal avantage est qu’il évite les grincements lorsqu’on marche dessus. Les lames sont souvent peu épaisses, de sorte à ce que la hauteur du sol ne s’élève que très peu.

Il existe deux types de parquet flottant : le parquet flottant en bois naturel et le parquet flottant stratifié.

Le parquet flottant en bois naturel

parquet en bois dans chambre
Parquet en bois naturel – parfait pour habiller une chambre

Il se pose de deux manières différentes :

  • Soit par le système traditionnel de l’homme et de la femme (languette et rainure),
  • Soit par le système de clic (comme s’il s’agissait d’un puzzle), qui est plus rapide et qui ne nécessite pas l’utilisation de colle. Ce système permet aussi d’installer la planche dans n’importe quelle direction.

Le bois flotté se caractérise surtout par le fait qu’il n’est pas collé au sol mais qu’il repose sur une membrane de néoprène. Pour cela, il est essentiel que la surface soit lisse, propre, exempte d’humidité et dure.
Ce type de terrasse n’a pas besoin d’être fini par la suite, car les planches sortent parfaitement finies de l’usine.

Autre caractéristique importante : le parquet est composé de trois panneaux de bois dur de 2 à 4 mm d’épaisseur, collés ensemble, plus quelques couches de vernis, ce qui le protège et le rend plus résistant à l’usure.

Il est important de garder à l’esprit qu’il n’est pas conseillé de poser ce type de parquet dans des zones ou des endroits de la maison où il y a beaucoup d’humidité, en raison de l’incompatibilité bien connue entre l’eau et le bois. C’est pourquoi des précautions extrêmes doivent être prises dans l’entretien lors de la pose de ce parquet dans les salles de bains et les cuisines.

Il existe un grand choix de matériaux, que ce soit en termes de prix, de couleur ou de qualité. Parmi les plus chers, on trouve le bois tropical, car il est le plus résistant à l’humidité. Parmi les matériaux moins chers, on trouve le chêne, le hêtre, le cerisier…

En ce qui concerne les finitions du bois, vous pouvez choisir entre un vernis, un ciré, un mat ou un satiné brillant, ce dernier étant le plus couramment utilisé par la faculté pour mieux dissimuler les imperfections et les rayures.

Le parquet flottant stratifié (ou laminé)

parquet stratifié
Parquet stratifié – parfait pour les lieux de passage comme un couloir

Il est composé d’une couche supérieure formée par une reproduction photographique (elle admet des motifs décoratifs de style différent selon l’utilité que l’on veut donner au séjour, déjà c’est une baignoire, une chambre d’enfant ou un hall), recouverte de plusieurs couches de mélanine qui résiste à l’usure, aux chocs, aux brûlures de cigarettes, à l’exposition à la lumière solaire et aux roues ou pieds des chaises.

Le prix des deux différent parquet est déterminé par une multitude de facteurs. Cela dépend du matériau choisi, de la couleur, de la texture et de la taille de la crête. Ce dernier aspect est l’élément qui rend le budget final plus coûteux.

Chaque table peut être composée d’une, deux ou trois lattes ou barreaux, la plus large étant la plus économique.

Avantages du parquet flottant

Le principal avantage du parquet flottant par rapport aux autres types de revêtement est la rapidité et la simplicité de son installation. Il ne nécessite pas de gros travaux, ni de ponçage ou de vernissage.

Il n’est également pas nécessaire de vider la maison pour procéder à sa mise en place. C’est pourquoi le parquet flottant est largement utilisé dans les travaux de rénovations, mais aussi dans le neuf.


Il n’a pas besoin d’être poncé ou conditionné une fois installé car il arrive de l’usine (normalement) en parfait état.
Ce type de sol est très résistant à l’usure et à la détérioration ; la lumière du soleil ne modifie pas sa couleur d’origine et il est difficile de le rayer ou de le brûler.

Il se distingue des autres types de revêtements de sol par son meilleur comportement face aux changements de température et par son aptitude à être utilisé dans des zones à forte fréquentation.
D’autre part, il présente un niveau d’absorption et d’isolation acoustique plus élevé que les autres types de revêtements de sol.

Enfin il présente une large gamme de couleurs, est facile à nettoyer et ne provoque pas d’allergies.

Entretien

Le parquet flottant ne nécessite pas de gros efforts pour l’entretient. Idéalement il faut une température ambiante de 20º C et une bonne ventilation de la pièce, car celle-ci empêche la vapeur d’eau de retomber sur la surface et de se transformer en liquide.


Pour éviter d’éventuelles rayures, il est conseillé de mettre des patins en feutre sur les pieds des chaises et de ne pas faire glisser les meubles à même le sol. Il est également conseillé d’éviter la boue et le sable.


Pour le nettoyage, il suffit de passer l’aspirateur et de le nettoyer avec un chiffon ou un balai à franges humidifié et un détergent liquide. Il est également recommandé de mélanger de l’eau et du vinaigre pour une meilleure conservation du bois.

Il faut être particulièrement prudent avec les produits chimiques car si à court terme ils embellissent le bois, à long terme ils peuvent devenir corrosifs.

Dans tous les cas, il faut éviter l’excès d’eau dans son entretien.